Les lignées en Wing Chun

Contrairement à certains arts martiaux dont l’enseignement est homogénéisé par des fédérations, le Wing Chun possède un nombre très importants de variations. Cela constitue sa richesse, même si pour le néophite, le nombre de versions fait perdre son latin.

Une lignée se créé quand un maître illustre exprime le Wing Chun de façon très spécifique et différente de ce qui existe. Le pratiquant le plus illustre est Ip Man. Sa maîtrise et son désir de divulguer l’art martial à Hong-Kong ont fait naître une première scission de taille :

Les lignées pré-Ip Man, comme celle des pratiquants étant restés dans le Sud de la Chine, vers Foshan, ou bien celle des maîtres ayant migré vers le Vietnam (Vinh Xuan).

Les lignées post-Ip Man, provenant des ses élèves directs, qui ont étudié avec lui à Hong Kong des années 50 aux années 70.

Parmi les lignées les plus importantes, il y a :

La lignée Chu Shong Tin

La lignée Wong Sheung Leung

La lignée William Chung

La lignée Leung Ting.

Même si ces quatre illustres maîtres ont étudié avec Ip Man, leur Wing Chun est très différents. Leurs formes et leur pédagogie sont spécifiques. Mais cela reste bien évidemment du Wing Chun.

A noter que l’association Chi Sao enseigne le Wing Chun de la lignée Leung Ting.